Retour - Back    |    Accueil - Home
 
 
 
Texte de l'auteur - Page accueil (2 pages) en PDF
 
 
 
ANTHROPOGÉNIES LOCALES - SÉMIOTIQUE
 
 
 
PHILOSOPHIE DE LA PHOTOGRAPHIE (1983)
 
 
 

La  Philosophie de la photographie est antérieure à l'Anthropogénie. Si cet ouvrage était écrit aujourd'hui, donc avec le signe entendu comme "un segment du monde thématisant un autre segment du monde en se limitant à cette thématisation", et non plus comme un "arbitraire" au sens de Saussure, notre chapitre 2 (Les indices et les index) auraut été plus nuancé ; les indices auraient participé du statut du signe et auraient été vus comme des signes potentiels. Mais l'étroitesse de la définition saussurienne qui a été maintenue ici, a l'avantage de souligner à quel point les photos ne sont pas des signes comme les autres. Combien ce sont d'abord des phénomènes physiques (des photons rencontrant une pellicule sensible), et qui ne deviennent des signes, et plus précisément des indices indexés, que moyennant des circonstances et des intentions. Le lecteur scrupuleux trouvera une théorie développée des Indices et des Index, avec leur anthropogénie, au chapitres 4 et 5 du texte complet de l'Anthropogénie. Et déjà dans la thèse 25 de "le Tour de l'homme en quatre-vingt thèses", "Touring Homo in Eighty Theses". Tous deux sur le présent site.

 
 
Introduction - La Philosophie où conduit la Photographie (2 pages)
 
 
Première Partie : Texture et Structure de la Photographie
 
 
 
 
 
 
 
 
Deuxième Partie : Les Initiatives Photographiques
 
 
 
 
Troisième Partie : Les Conduites Photographiques
 
 
 
Conclusion : La Photographie et les Opérateurs Contemporains (3 pages)
 
Postface : Nouvelles Perspectives Théoriques (9 pages)
 
Appendice : Peirce et la Photographie (4 pages)
 
 
 
Retour - Back    |    Accueil - Home